De nos jours, le confort est primordial dans les maisons, les appartements ou les studios. En effet, après une rude journée de labeur, chacun aspire à un repos bien mérité une fois qu’il a franchi la porte de son logement. Et il ne veut surtout pas être dérangé par les pleurs du bébé de son voisin ou la musique que celui-ci écoute sur sa chaîne hi-fi. D’ailleurs, environ 40 % des Français estiment que les nuisances sonores constituent un important facteur de stress. Il est donc indispensable de chercher un moyen afin de supprimer ou, du moins, atténuer la propagation des bruits extérieurs ou intérieurs à la maison. C’est ce dispositif qu’on appelle isolation phonique. Dans ce cadre, il convient de noter que le son se propage dans un milieu compressible comme l’air sous forme de variation de pression engendrée par la source sonore. En effet, c’est uniquement la compression qui se déplace et non les molécules d’air. Par ailleurs, le son ne peut se diffuser dans le vide à cause de l’absence de matières qui vont supporter les ondes produites. C’est donc la réponse à la question : « comment isoler » un mur, un sol ou un plafond.

Comment isoler un mur de façon efficace ?

Ceux qui souhaitent savoir comment isoler un mur pour réduire ou supprimer les bruits provenant des autres pièces de la maison ou de l’extérieur doivent tout d’abord comprendre la loi de masse. Cette loi stipule que plus un matériau est lourd, plus il est capable d’atténuer la transmission des ondes sonores. Ainsi, une simple paroi en béton protège plus efficacement des bruits aériens qu’un carreau de plâtre ou une brique creuse, et ce, à épaisseur égale. Mais quand vous double l’épaisseur de la paroi, l’isolation phonique mur est renforcée, avec une diminution des bruits de l’ordre de 5 à 6 décibels. D’autre part, la loi masse-ressort-masse se base sur l’interposition d’un élément ressort tel qu’un isolant souple ou de l’air entre deux masses. De cette façon, les ondes sonores engendrent des vibrations lorsqu’elles passent par la paroi existante avant d’être absorbées par le ressort qui va ensuite les transférer à la seconde masse, mais de manière atténuée. Plus performants et plus légers, les dispositifs d’isolation acoustique mur améliorent le confort acoustique de 6 à 8 décibels. Il convient de noter qu’il existe un grand nombre de matériaux susceptibles d’être utilisés dans l’isolation acoustique des murs. C’est le cas de la laine de roche qui est en mesure d’absorber parfaitement les sons et qui offre également une meilleure isolation thermique tout en réduisant de façon conséquente les bruits d’impact pour une bonne isolation des murs. La laine de verre est, quant à elle, plus adaptée pour la correction acoustique, tout en affichant une excellente capacité d’absorption du son lorsqu’elle est utilisée en de faibles épaisseurs. Enfin, la mousse composite polyuréthane associe une grande légèreté à une bonne isolation phonique.

Faire confiance à un spécialiste en isolation acoustique mur

Il est important de souligner qu’il faut généralement passer par un expert acoustique avant de réaliser l’isolation des murs. En effet, ce spécialiste va dans un premier temps effectuer un diagnostic acoustique avant de vous conseiller sur l’isolant phonique à utiliser ou le type de panneau isolant le plus efficace. Comme il sait exactement comment isoler votre mur, il va vous indiquer les meilleures techniques d’isolation mur et comment obtenir la meilleure isolation phonique.


Menu